愛書人電子報 < mailman@mx.udnpaper.com > 

http://www.amazon.fr/Survivants-Wuhe/dp/2742798005/ref=sr_1_2?ie=UTF8&s=books&qid=1309491076&sr=8-2

 

jkh.jpg  

 
【中央社╱巴黎24日專電】
 

【2011/06/25 中央社】@ http://udn.com/

台灣作家舞鶴小說作品「餘生」法文版新上市,也是舞鶴至今首次被翻譯成法文的作品。「台灣文學」系列主編安必諾表示,本書以霧社事件為故事背景,兼具歷史和文學意義。

巴黎19區書店Texture今天為「餘生」舉辦新書推薦會。書店老闆蜜雪兒表示,讀了這本書,立即愛上舞鶴的作品,但搜尋舞鶴的資料,卻發現網路上能夠找到的法文資料極少。

她邀請選譯本書的巴黎東方語文學院教授何碧玉(Isabelle Rabut)和波爾多第三大學教授安必諾(Angel Pino)到書店,為讀者介紹「餘生」。兩人兩年前到台灣旅行,曾進入山區造訪原住民部落。何碧玉表示,這趟旅行有助理解舞鶴的「餘生」作品。

「餘生」以霧社事件為故事背景,主角莫那魯道率族人對抗日本人,遭日本人報復屠殺。隨後,日本人又慫恿其他原住民殺害倖存者。舞鶴在探尋歷史並做調查後寫成本書,全書以不分段落書寫,結構特殊。

擔任法文版校訂的何碧玉表示,翻譯工作困難度高,本書不易閱讀,但卻能讓人一口氣連貫讀下去。

「餘生」一書於2000年由台灣麥田出版社出版。法文版為卓立(Esther Lin-Rosolato)及佩許納(Emmanuelle Pechenart)兩位譯者共同翻譯,2011年出法文版,也是「餘生」第一個外文版本。巧合的是,台灣此時也熱切期待以霧社事件為故事背景的電影「賽德克巴萊」。

安必諾、何碧玉和陳慶浩共同擔任「台灣文學」系列叢書主編,他們主張在法文譯本上標注台灣,凸顯台灣文學主體性,至今已出版包括李昂、黃春明、張大春、朱西寧及朱天文、朱天心、黃國峻等人著作的法文本。

 

 

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_sb_noss?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Daps&field-keywords=Emmanuelle+Pechenart&x=22&y=20

Descriptions du produit

Présentation de l'éditeur

Ce livre s’ouvre sur l’histoire des Sedeq, une tribu aborigène installée dans une région montagneuse de l’île de Taïwan. Agriculteurs, chasseurs, ces gens furent aussi et surtout de redoutables coupeurs de têtes. Le 27 octobre 1930, suite à une humiliation publique de la part d’un policier japonais (l’île est à cette époque sous domination japonaise), une tribu sedeq passe à l’attaque et utilise une technique traditionnelle pour décapiter cent trente Japonais. Un épisode que la postérité a retenu sous le nom “d’affaire de Musha”. Sans attendre, les Japonais ripostent en utilisant leurs armes modernes, et en avril 1931, font décapiter les quelques rescapés sedeq par une autre tribu aborigène. Ce roman s’articule autour de trois niveaux de lecture : En premier lieu, il interroge la légitimité et les raisons d’être des “Evénements de Musha” ; ceux dont Mona Rudao fut l’instigateur, mais également le massacre qui a suivi en avril 1931, connu sous le nom de “Seconds Evénements de Musha”. En deuxième lieu, l’auteur retrace son expédition vers le lieu d’origine des ancêtres des Sedeq, un voyage mené par une jeune fille habitant une maison voisine de la sienne au village. Enfin, il consigne ses rencontres et entretiens avec les “survivants” de ce village.
“Pendant deux hivers, dit-il, j’ai habité parmi les Atayal (apparentés à la tribu Sedeq) dans « l’île entre deux eaux ». J’y voyais souvent des grues blanches qui survolaient les rizières, et je me promenais dans le parfum des fleurs de pruniers”. “Les raisons qui m’ont fait écrire ce livre dit-il encore, sont liées à la liberté de l’existence et à un amour délibérément perdu. ” Tout au long de ce livre, Wuhe joue sur l’ambiguïté du mot survie : le mot, qui s’applique aux rescapés d’un massacre peut aussi désigner les années qui restent à vivre. D’une certaine manière, il incite son lecteur à se penser comme survivant d’une catastrophe qui l’aurait éloigné de sa mémoire ou de son humanité primitive. Entraîné par sa prose fantasque comme dans une forêt obscure, ce lecteur franchit ainsi avec lui les crêtes et les torrents et se laisse guider dans ce voyage initiatique, comme s’il remontait à ses propres sources.

Biographie de l'auteur

De son vrai nom Chen Guocheng, Wuhe, nom de plume signifiant littéralement “la Grue qui danse”, est né en 1951 à Taïwan. Diplômé de chinois de l’université Chenggong, il s’est consacré toute sa vie à l’écriture. Les Survivants, publié en 1999, a obtenu de nombreux prix littéraires. D’un style très novateur, son oeuvre est considérée comme l’une des plus marquantes de la fin du siècle dernier.

Détails sur le produit

  • Broché: 294 pages
  • Editeur : Actes Sud (8 juin 2011)
  • Collection : Lettres taiwanaises
  • Langue : Français
  • ISBN-10: 2742798005
  • ISBN-13: 978-2742798001

    全站熱搜

    TinaRay 發表在 痞客邦 留言(0) 人氣()